Découverte du Brésil 

          

8 mars 1500 : Départ de l'expédition portugaise

A la tête d'une armada de 13 navires et de 1200 hommes, le navigateur portugais Pedro Alvares Cabral appareille de Lisbonne et met le cap sur le sud-est. Les Portugais savent que cette route a conduit les Espagnols jusqu'aux nouvelles terres des Indes occidentales.

 

22 avril 1500 : Découverte "officielle" du Brésil par les portugais et arrivée au Monte Pascoal

 Le navigateur portugais Pedro Álvares Cabral, aborde la côte du Brésil en voyant «terra chã, com grandes arvoredos: ao monte» (terre avec grande arborisation : un mont). Ce grand mont fut baptisé par Cabral le Monte Pascoal (Pâques à cause de la date de l'arrivée qui était Pâques) et la terre, Terra da Vera Cruz (Terre de la Vraie Croix). Cabral prend possession de ces terres au nom de son roi, Manuel 1er le Fortuné. La nouvelle terre sera dénommée Brésil en 1501 à cause du bois local couleur de braise, le "pau brasil", dont les Portugais feront le commerce.

 

24 avril 1500: Premier contact avec les natifs à Santa Cruz Cabralia

Cherchant un endroit pour approcher des terres avec les navires et trouver un port sûr, l'armada descend la côte vers le nord jusqu'à trouver la baie qu'ils appelleront Cabralia en référence à son nom, et la ville qui y sera construite plus tard "Porto Seguro" en référence à un "port sûr". Ce nom fut changé contre celui de Santa Cruz dans la notification du 29 juillet 1501, et s'appelle aujourd'hui Santa Cruz Cabralia. C'est une des seules baies en eau profonde de la région, par ailleurs naturellement protégée par une longue barrière de récifs.

Le 24 avril 1500 Cabral reçoit des natifs à bord de son bateau. Accompagné de Sancho de Tovar, Simon de Miranda, Nicolau Coelho, Aires Correia et Pero Vaz de Caminha, il reçut un groupe d'Indiens et reconnurent immédiatement l'or et l'argent qui était sur leur bateau. Il s'agissait d'un fil d'or et d'un calice d'argent. Cela montrait aux Portugais que ces deux métaux existaient en cet endroit. Le secrétaire de bord, Pero Vaz de Caminha, a très bien documenté cette rencontre dans sa fameuse lettre. Le choc culturel est évident. Les indigènes, à l'exception d'un perroquet, ne reconnurent aucun des animaux amenés par les navigateurs. Ils leur offrirent de la nourriture et du vin qui furent rejetés.

 

26 avril 1500 : Première messe à Coroa Vermelha

Les indigènes commencèrent à prendre connaissance de la religion des portugais en assistant à la première messe célébrée par le Père Henri de Coimbra, le 26 avril 1500. La croix fut plantée dans le nouveau sol portugais qui reçut le nom de Verra Cruz. Après la première messe, la flotte reprit le chemin des Indes mais envoya au Portugal un navire commandé par Gaspar de Lemos avec la fameuse lettre de Pero Vaz de Caminha.

 

1503 : Fondation de la ville actuelle de Porto Seguro

La ville actuelle de Porto Seguro fut fondée en 1503 lors du retour de Cabral qui décida de s'installer là en raison de la sûreté de l'endroit (dans l'estuaire du fleuve). "O Marco do Descobrimento" (la Marque de la Découverte), avec sculptés d'un côté la Croix des Ordres militaires de San Bénit d'Avis et de l'autre les armes militaires du Portugal et que l'on peut voir au coeur de la cité historique, a été érigée, marquant ainsi pour toujours les nouvelles terres découvertes pour le compte du Roi du Portugal.

pacotes-de-viagem-para-porto-seguro-ba-2014-3.jpg
pacotes-de-viagem-para-porto-seguro-ba-2014-3.jpg

press to zoom
idyllisch_s8.jpg
idyllisch_s8.jpg

press to zoom
porto-seguro-2014-una-squadra-di-calcio-sara--L-zkNFNo.jpeg
porto-seguro-2014-una-squadra-di-calcio-sara--L-zkNFNo.jpeg

press to zoom
pacotes-de-viagem-para-porto-seguro-ba-2014-3.jpg
pacotes-de-viagem-para-porto-seguro-ba-2014-3.jpg

press to zoom
1/17