Porte de Montreuil

Academia capoeira

del sul da Bahia

 

La capoeira est un mélange de danse et de combat, inventé par les esclaves qui n’avaient pas le droit

D’apprendre à se battre pour se défendre. Ces esclaves venus d’Afrique se sont mélangés avec les

Indiens et les Portugais du Brésil. La capoeira est née à Bahia, ville berceau de la culture brésilienne.

 

On esquive le coup mais

il est porté quand même

L’Académia est la 1re académie de capoeira en France. Dirigée par Maître Maxuel Moreira

Santos, elle est installée dans le 20e depuis trois ans et demi. Elle accueille des adultes, des adolescents, garçons ou filles, mais aussi beaucoup d’enfants du quartier. Environ 300 capoeiristes y viennent régulièrement s’entraîner et, pour les plus expérimentés d’entre eux, participer à des festivals internationaux ou européens. Une fois par an, les maîtres et professeurs de capoeira du monde entier se retrouvent à Puteaux, seule ville en France à organiser ce type d’événement, pour trois jours de compétition endiablée.

 

Ambiance, couleur, musique

Sport dynamique, ludique, mais aussi art martial, la capoeira se pratique dans un uniforme blanc. Cette couleur est liée au fait que les esclaves étaient habillés avec des sacs de sucre en toile blanche.

Depuis, cet uniforme a été complété par une ceinture de couleur qui indique les différents niveaux :

du vert pour les nouveaux, du vert et blanc pour le maitre. La capoeira est très populaire dans

le quartier car elle véhicule une rencontres dans toute l’Europe, en Suède, au Danemark, mais aussi en Amérique du Sud, au Brésil évidemment, mais également au Chili et au Pérou. Un seul maître, aidé par des élèves bénévoles, assure les cours au quotidien. Les inscriptions se font en ligne sur le site : www.lacademia.fr. Mais si vous allez sur place, vous verrez qu’en plus de la capoeira, il est proposé

des cours de hip-hop, de danses brésiliennes, de zumba… L’Académia organise également des expositions

consacrées à la capoeira. Par ailleurs, des repas préparés par les élèves permettent des échanges enrichissants autour des différentes cuisines du monde dans une ambiance chaleureuse et sportive. ■

image positive et instaure du lien entre les différentes classes sociales. L’Académia est connue dans le monde entier et, de ce fait, ses élèves participent à des rencontres dans toute l’Europe, en Suède, au Danemark, mais aussi en Amérique du Sud, au Brésil évidemment, mais également au Chili et au Pérou.

Un seul maître, aidé par des élèves bénévoles, assure les cours au quotidien. Les inscriptions se font en ligne sur le site : www.lacademia.fr. Mais si vous allez sur place, vous verrez qu’en plus de la capoeira, il est proposé des cours de hip-hop, de danses brésiliennes, de zumba… L’Académia organise également

des expositions consacrées à la capoeira. Par ailleurs, des repas préparés par les élèves permettent des

échanges enrichissants autour des différentes cuisines du monde dans une ambiance chaleureuse et

sportive. ■

JOSSELYNE PÉQUIGNOT

 

L’Académia : 4 rue des Rasselins,